• lire l'article v

Sur un coup de tête

Paris bye bye | 30 Novembre -1

Dans le couple, rien ne s’improvise. Pas même les coups d’éclat. Si Rosalie vous a récemment laissé entendre qu’elle ne serait pas contre un peu plus de surprise dans son quotidien, n’allez surtout pas faire l’erreur de bricoler quelque chose au dernier moment.

Préparez votre plan avec la copine Ingrid, toujours au courant sur www.lesvoyagesdingrid.com et faites la halluciner en lui indiquant que les repas du week-end n’auront pas lieu à la maison. Pas dans un restaurant du Xe. Pas non plus vers Saint-Germain-des-Prés, mais carrément hors de Paris, loin, très loin des embouteillages. Puis laissez-vous porter vers l’un des cinq restaurants suivants, sous le regard admiratif d’une Rosalie qui se demande comment vous avez réussi pareil tour de force. Le soudain, ça se prépare.

Gustave


1 - Le pays du légume levant | 38 km de Paris

Le week-end, les foodistas se cachent pour manger. Où ça ? Souvent à la table d’hôte de la Ferme de Yamashita, ambassade japonaise perdue dans le 78, au milieu d’un potager de 3 000 m² un peu bordélique dont chaque graine vient du pays du Soleil-Levant. Expert absolu des légumes, le fermier nippons collabore avec les plus grands chefs des tables parisiennes (quand ça lui chante), de Anne Sophie Pic à Barbot de l’Astrance et propose ainsi des plats mitonnés avec amour par sa femme Naomi. Une expérience.

La Ferme de Yamashita
Chemin des Trois-Poiriers, 78130 Chapet
Tel : 01 30 91 98 75
De mai à octobre, le week-end uniquement. Menu à partir de 40€ 

2 - La vie de château | 48 km de Paris

Il paraît qu’à la cour de la Reine on enchaîne les naissances. L’occasion d’emmener Rosalie dans un vrai château, celui de Chantilly. A la table de l’auberge du jeu de paume, le chef Arnaud Faye, vous met l’eau à la bouche, au fil de sa cuisine fraîcheur et couleur terroir pour ripailler royal. Puis, nichés sur le domaine, allez roupiller avec au bout des orteils sortant du lit à baldaquin, un écrin de nature. Après, si vous voulez faire un bébé, on vous laisse vous débrouiller.

Auberge du jeu de Paume
4, rue du Connétable, 60500 Chantilly
Tél : 03 44 65 50 00
Menu Jardin d’Hiver à partir de 42€
Site Web


3 - La chanson de Delpech | 172 km de Paris

Rosalie aime Michel Delpech. Voilà, c’est dit. Du coup, puisque vous n’en avez pas mis dans votre playlist, vous vous retrouvez obligé de faire un geste. Direction le Loir & Cher, pour un hommage au chanteur en allant déjeuner à Pertica, le repaire gastronomique de Vendôme. Une cuisine inventive et percutante, mettant à l’honneur la saveur de l’acidité pour des plats-surprise, acteurs ténébreux d’un menu mystère. En fait c’est bien Michel Delpech.

Restaurant Pertica
15, place de la République. 41100 Vendôme
Tel : 02 54 23 72 02
Fermé dimanche et lundi
Menu à partir de 40€
Site Web


4 - L’Auberge des plats oubliés | 248 km de Paris

Ancien relais de chasse réhabilité en auberge contemporaine gourmande, cette adresse pour bistromaniacs met le cochon dans tous ses états. Le chef est passé dans les mains de l’Ami Jean et décline simplicité, authenticité, légumes et plats oubliés. Adeptes du végétarisme ambiant s’abstenir. Petit plus : quelques chambres accueillent les qui-dorment-dînent et les laissent se réveiller dans la bonne odeur des brioches matinales.

La cour de Rémi
1, rue Baillet, 62130 Bermicourt
Tel : 03 21 03 33 33
Fermé samedi midi, dimanche soir et lundi.
Du 1er avril au 20 septembre, ouvert tous les soirs sur réservation
Menu à partir de 32€
Site Web


5 - L’hallucinante abbaye | 307 km de Paris

Remonter le temps jusqu’en 1101 et croiser les destinées d’Aliénor d’Aquitaine et Richard Cœur de Lion. Une architecture détonante dont l’habillage swingue entre la sagesse des lignes épurées et la noblesse des matières (cuir et bois), signée Patrick Jouin et une cuisine de haute volée, dirigée par Thibaut Ruggeri (Bocuse d’or 2013). Petits plus : on peut passer la nuit avec sa belle au bois au dormant, dans l’une des 54 chambres.

Bonus : si vous y aller le 30 mai, profitez du concert de Piers Faccini

Abbaye Royale de Fontevraud

33, rue Saint-Jean de l′Habit, Fontevraud-l′Abbaye
Tel : 02 41 51 73 52
Restaurant ouvert le soir du mercredi au samedi et le dimanche midi
Menu à partir de 58€
Site Web

HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v