• lire l'article v

Notre resto chinois secret

Paname Délices | 29 Juillet 2019

Sans trop savoir pourquoi, vous vous êtes retrouvés à marcher dans le XXe. Et, sans trop savoir pourquoi, Gustave s’est arrêté net face à la devanture d’un restaurant chinois. Pendant de longues secondes, il n’a dit mot, cherchant dans sa mémoire. Jusqu’à se souvenir : lorsqu’il était petit il venait souvent au Pavillon Pivoines avec sa maman. Des décennies plus tard, le spot est toujours là. Mais il a changé.

Désormais tenue par les trois filles du patron, l’étonnante adresse à la très grande salle propose toujours une cuisine aussi fraîche que délicieuse. L’ambiance et le décor ne ressemble à aucun autres et donnent l’impression d’être dans un film des années 1990. Les fauteuils marron, l’aquarium avec les poissons, la bande-son de tubes version karaoké sans les paroles. Pour s’asseoir, vous avez le choix entre grande table ronde, coin salon avec canapés ou table plus classique. Face à vous, un grand temple en maquette, dont vous apprendrez par la suite qu’il a été complètement confectionné à la main avec des objets de récupération par le patriarche. La carte, elle, tranche un peu avec cette atmosphère : 8 plats seulement appelés « assiettes chinoises » (12 €) où sont proposés les grands marqueurs de la cuisine du pays : les fameuses boulettes « tête de lion », boulettes fondantes de haché de porc, gingembre et châtaigne d’eau, les « crevettes impératrices », crevettes sautées, cébettes, poivron, champignons noirs ou encore le « poisson Yun », poisson à la vapeur sauce soja et gingembre. Tous les plats sont accompagnés de riz blanc, riz sauté, nouilles sautées ou de riz gluant noir et d’une petite salade super fraîche, avec chou mariné, carottes râpées, etc. Quelques entrées également comme le fameux potage pékinois, des guotiē grillés (gyozas au porc) ou encore des nems. Et deux desserts du jour. Verdict ? C’est délicieux. Tout est frais, parfaitement cuit, absolument copieux et présenté avec soin. La carte des vins surprend elle aussi : très courte, mais riche d’une superbe sélection comme Les Lannes corbières 2015 en biodynamie ou en blanc le chapeau melon de Jérémie Hochet dans la vallée de la Loire, mais aussi des pichets bio à 12 €. En cuisine, le père mélange les cuisines asiatiques et sculpte dans les légumes des petits animaux, comme un papillon en betterave, aussi joli que l’histoire de cette famille est touchante.

Rosalie

Pavillon Pivoines

21, rue des Couronnes, 75020 Paris
Ouvert du mardi au dimanche de 12h à 15h et de 19h30 à 22h30
Tél. 01 43 64 89 79
L’Insta est
HyggeBox

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v