• lire l'article v

Les 5 secrets à voler à votre copine trop parfaite

rigolade

Quand le vent souffle, il fait danser parfaitement ses cheveux. Quand la pluie tombe, son mascara reste impeccable. Quand il fait chaud, elle ne transpire pas (elle n’a d’ailleurs probablement jamais transpiré de sa vie). Quand vous achetez un livre, elle l’a déjà lu… Tout dans sa vie semble bien trop facile, bien trop aérien, bien trop joli. Elle, c’est votre copine trop parfaite. Que vous la connaissiez depuis la maternelle ou depuis la semaine dernière, le problème reste identique : comment diable fait-elle ?

Après plusieurs mois d’investigation under cover dans le monde des filles trop parfaites, Rosalie est en mesure de vous livrer leurs 6 (top) secrets. Parce qu’en fait, la perfection, ça se travaille.

Rosalie

1 - Elle n’a pas besoin de faire du 95C pour être belle

1 - Elle n’a pas besoin de faire du 95C pour être belle1 - Elle n’a pas besoin de faire du 95C pour être belle1 - Elle n’a pas besoin de faire du 95C pour être belle1 - Elle n’a pas besoin de faire du 95C pour être belle

Ce qui rend si parfaite votre copine trop parfaite, c’est cette étonnante capacité à assumer ses petits défauts. Comme lorsqu’elle sait rester belle, malgré son absence totale de 95c sous le tee-shirt. En fait, son truc s’appelle Ysé, jolie marque pour bonnets A et B, ne proposant que de la lingerie qui met en valeur naturellement la poitrine, avec des matières souples et raffinées. Less is more.
--
Pas de rembourrage, pas d’opulence, jute de l’élégance chez Ysé

2 - Elle se cultive

2 - Elle se cultive2 - Elle se cultive2 - Elle se cultive2 - Elle se cultive

Au contraire du soutien-gorge, l’esprit a besoin d’être rempli. C’est pourquoi, plutôt que de passer ses soirées solo avec un menu california rolls, votre copine trop parfaite aime emmener son cerveau au French Curiosity Club. Là-bas, une fois par mois, se réunissent des filles dynamiques, motivées et curieuses autour de trois idées mères : culture, talk et network. Une sorte de Tedx pour femmes actives.
--
Inscrivez-vous ici

3 - Elle gastronomise

3 - Elle gastronomise3 - Elle gastronomise3 - Elle gastronomise3 - Elle gastronomise

La flemme de réfléchir à une recette différente chaque soir, peur de tomber dans le piège de la facilité, pas envie de ressortir faire des courses… Votre copine trop parfaite a trouvé la solution depuis déjà bien longtemps. Chaque semaine, Quitoque livre les ingrédients (et les recettes) pour faire chaque semaine quatre plats équilibrés et relativement simples. Les produits viennent tout droit de Rungis et on peut même choisir une formule végétarienne. La fin des listes de courses.
--
Découvrir Quitoque ici

4 - Elle a une personnal shoppeuse

4 - Elle a une personnal shoppeuse4 - Elle a une personnal shoppeuse4 - Elle a une personnal shoppeuse4 - Elle a une personnal shoppeuse

Avant elle était styliste, maintenant, elle est juste la styliste de votre copine trop parfaite... Avec la formule “SOS dressing” à 250€, Laureen propose une analyse du dressing, la création de plusieurs silhouettes à partir de ce qu’on possède déjà et une séance shopping de deux heures pour acheter ce qu’il nous manque. Si ce n’est pas le paradis, ça y ressemble. Mieux, le service “simple” est à 65€ de l’heure (ou 400€ la journée). Mieux (bis), on peut même booker une séance pour un événement particulier comme un mariage ou pour une tenue de dernière minute qui est alors livrée à l’heure et à l’endroit de notre choix.
--
SOS Shopping c’est là

5 - Elle médite

5 - Elle médite5 - Elle médite5 - Elle médite5 - Elle médite

Pendant longtemps, très longtemps, vous avez rêvé méditation. Seulement voilà, vous mettre en tailleur les yeux fermés en public ne vous a jamais franchement séduite. Comme d’habitude, la cop’s a trouvé la faille : une prof dédiée à 100% et qui tient dans votre téléphone. Calm, se télécharge gratos et vous fait suivre, pendant sept jours, un programme de méditation avec conseils audio. Lévitez.
--
Une semaine de méditation gratuite avec Calm

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v