• lire l'article v

Breakfast, le bar de l'insomnie

tchin-tchin | 31 Janvier 2018

Gustave le dit. Gustave le redit. Gustave insiste : le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée. Pour vous, c’est différent. A vos yeux, le petit-déj’ est le repas le plus important… de la nuit. Et puisque vous n’en pouviez plus d’entendre votre mec devenir l’un de ces extrémistes-raisonnables, vous avez eu la bonne idée d’opter pour la shock therapy : l’emmener chez des gens qui sortent tellement qu’ils n’ont pas été vus en présence d’un petit-déj depuis des lustres.

Ces gens, ce sont les deux boss de Breakfast, super speakeasy style newyorkais qui, malgré la mode du “bar planqué”, réussit à vous faire douter de son existence tant la petite porte d’entrée ne ressemble à rien. Une fois assuré.e que vous êtes à la bonne adresse, vous découvrez un grand espace tout en long, avec bar au début et piste de danse dans le fond. Les coudes posés face aux deux anglo-saxons mixologues, vous papotez dans un franglais de rigueur et demandez votre cocktail “breakfast”. Ici, les préparations ont toutes un goût rappelant le petit-déj’ (Miel Pops, café, Nutella, thé…) et sont mêmes, pour certaines, servies dans un mug ou un coquetier. Les Miel Pops sont carrément passées au mixeur sous vos yeux. Parfaite boisson pour accompagner un délicieux pancake fait maison, au son des groupes live et DJ sets qui peuplent un paysage sonore dont on murmure même qu’il sera bientôt coloré par les envolées lyriques d’artistes internationaux dans le cadre d’un partenariat avec Universal music. Une fois englouties une ou deux de ses madeleines de Proust alcoolisées, Gustave discute avec les patrons, qui lui racontent qu’ils sortaient tellement du temps de leur fringante jeunesse qu’ils n’étaient jamais rentrés à temps pour l’ami Ricoré ; d’où ce clin d’oeil à leurs rendez-vous manqués. Parfois, les petits-déj’ qui comptent sont ceux qu’on oublie.

Rosalie

Breakfast

17, rue d’Enghien, 75010
Tél. 06 47 46 03 71
Ouvert de 19h à 2h du jeudi au samedi
Le Facebook est ici

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v