• lire l'article v

Un cadeau au carré

zen

L’une des grandes injustices du monde réside dans le fait que les hommes ne seront jamais aussi doués pour faire des cadeaux que les femmes le sont pour les recevoir. Ils cherchent de la nouveauté, de l’insolite, de l’inattendu, trop souvent au détriment de l’intemporel. Car un cadeau qui reste, un cadeau dont on se souvient toute sa vie et qui ne vieillit jamais est, par définition, hors de la mode. C’est la raison pour laquelle vous laissez, depuis quelques jours, l’ordinateur du salon innocemment connecté sur La Maison des Carrés d’Hermès.

 

Pourquoi ? Déjà parce que c’est joli, mais surtout pour que Gustave passe devant, s’installe face au site et trouve enfin l’inspiration. Celle-là même qui lui a fait défaut lorsque, l’année dernière, il a cru bon de vous offrir un podomètre pour que vous puissiez compter les calories brûlées en une journée. En se promenant (car on peut ici parler de promenade) à travers les pages dessinées, il croisera carrés, twillys, châles et autres spécialités de la célèbre maison et ne pourra que progresser. Offrir Hermès, c’est plus qu’un cadeau, c’est un billet pour un voyage dans le temps, au travers des créations de l’une des grandes manufactures françaises. Et cette idée, Gustave va la voir germer en son esprit, doucement, patiemment. Comme on tisse un carré de soie.

 

Rosalie.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v