• lire l'article v

Un Bacaro comme à Venise

tchin-tchin | 13 Mars 2015

Il y a ceux qui emmènent leur Rosalie dans un bar. Et puis il y a ceux qui les emmènent en balade. Ce samedi, vous ferez partie de la 2nde catégorie en naviguant votre gondole jusqu’à la Place des Vosges. A quai, vous attend la famiglia Degli-Esposti, fondatrice, il y a plus de 35 ans de l’épicerie italienne Pasta Vino qui vient d’ouvrir un bar vénitien, le café Martini.

Must de la Dolce Vita qui règne ici, ce Bacaro vit à l’heure vénitienne, servant Spritz et Cicchetti pour l’apéro avant de sortir la carte du dîner vers 23h avec 5 ou 6 plats qui changent tous les soirs. Pas du genre à transiger avec ses racines, Alex, le patron, respecte même à la lettre les recettes de sa grand-mère Inès. Une fois la soirée terminée, vous remontez tranquillement la rue de Rivoli en gondole. Y’avait plus d’autolib.

Gustave

Café Martini

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v