• lire l'article v

Manger de la musique

insolite | 6 Septembre 2016

Dans tous les couples, qu’ils soient amoureux, amicaux ou professionnels, les contraires s’attirent et ça fait peut être 2300 ans que ça dure. César & Cléopâtre, Julien Sorel & Mme de Rênal, La Belle & la Bête, Rose & Jack ou encore Gustave & Rosalie. Sauf que la psychologie, lui, ça l’agace et qu’on ne fera jamais un monde avec des théories aussi platoniciennes qu’improbables.

 

Peut-être, mais c’est une idée qui vous rassure. Et c’est exactement pour ça que vous l’emmenez rencontrer un couple qui devrait prouver que l’extraordinaire liste des contraires n’a pas fini de s’allonger. Cook that sound, c’est l’histoire typique d’une union des opposés qui commence quand Noémie, grande passionnée de musique, décide de s’associer à Giulia, styliste culinaire et chercheuse en correspondance des sens. D’un blog va naître un concept lumineux : Cook that sound. Tandis que Noémie déniche des artistes et décrypte leurs sons façon méticuleuse, Giulia conçoit des plats sur mesure à leurs images. Afin de vous faire vivre une expérience sensorielle unique, elles suggèrent le théâtre et les arts plastiques en composant des univers structurales à leur image. Paris se transforme ainsi en fonction des nuances musicales et culinaires. Pour leur 5e édition, les deux antonymes investissent l’Agence La Fédération et vous prévoient une soirée lunaire inspirée par le duo électro-soul Kami Awori, venu de la planète Jupiter. Rosalie est subjuguée. Pendant ce temps, Gustave revoit sa théorie de la nullité des théories tout en se disant que si celles-ci ne font pas le monde, elles pourraient au moins faire tourner l’univers.

 

Rosalie

Cook That Sound

4, impasse Chausson, 75010 Paris

Métro : Colonel Fabien

Une histoire de musique, de cuisine et de théâtre.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v