Inscrivez vous !

ça va vous faire du bien ...

homme
femme
OK
Livres erotiques G&R

Les livres de Rosalie qui ont choqué ses copines

 

Depuis bientôt un an, on n’entend parler que de lui : Cinquante Nuances de Grey, le livre érotique pour ménagères en manque de sensations. Sauf qu’il n’est (heureusement) pas seul. Rosalie vous dresse sa petite liste perso (et non exhaustive) des quelques bouquins qu’elle aime furtivement lire un peu cachée.

 

N.B.: Cette sélection n′est destinée qu′aux Rosalie, pas de Gustave dans la boucle.

 

Astuce : pour choisir un livre qui sent bon le frisson, il vaut mieux le choisir court, c’est moins lassant. Et il vaut mieux également le choisir érotique : l‘érotisme suggère (c’est plus excitant) alors que le porno exhibe (et là, c’est plutôt bloquant). Mais après tout, chacune ses goûts.

 

Le plus classique

 

Emmanuelle, d’Emmanuelle Arsan

 

On parle souvent de 1969, mais que diriez-vous si l’on vous apprenait que la vraie année érotique avait eu lieu une décennie plus tôt, à la sortie d’Emmanuelle en librairie. Car si l’ouvrage d’Emmanuelle Arsan est un peu le pilier de la littérature érotique française aujourd’hui, il fut immédiatement interdit à sa publication en 1959. Et pour cause. Emmanuelle évoque la liberté sexuelle, expression inconcevable ou presque pour l’époque. L’héroïne, au gré de voyages, apprend à connaître son corps, ses désirs, ses envies et l’infini de ses fantasmes. Au rythme de jouissances parfois illicites, souvent raffinées, elle suggère un érotisme multiforme et multisexuel.

 

Le plus graphique

 

Pornographique, de Nacho Casanova

 

A mi-chemin entre la bande-dessinée et le conte, ce livre très court raconte huit petites histoires sous forme de scènes du quotidien. Jamais vulgaire malgré les gros plans, toujours élégant, le bouquin est au comble de l’érotisme. « Un rayon de lumière qui met en relief la luxure quotidienne », résume la quatrième de couverture. Des croquis à croquer.

 

Le plus féminin

 

Venus Erotica, d’Anaïs Nin

 

Anaïs Nin, connue pour avoir été pendant près de 10 ans l’amante du célèbre Henry Miller, est aussi celle qui fut une des pionnières de l’écriture érotique féminine. Dans Venus Erotica, écrit dans les années 30 mais publié qu’en 1976, Nin enchaîne les petites histoires érotiques, mêlant avec douceur personnages, sensations fortes et fantasmes. Les contes se ressemblent toujours entre eux, mais font aussi toujours frissonner. A lire avec insouciance et délicatesse sur du sable bien chaud.

 

Le plus cru

 

Les Onze Mille Verges,  de Guillaume Apollinaire

 

Vous connaissiez forcément quelques vers romantiques d’Apollinaire. Vous connaissiez peut-être moins le côté un peu plus sombre du poète et de son roman porno Les Onze Mille Verges. Une histoire, heureusement fictive, où le sadisme (comme la pratique mais aussi et là surtout comme le Marquis de Sade) règne en maître sur les lignes. Au centre de l’intrigue, un prince roumain qui fait le serment le suivant, à chaque femme : « Si je vous tenais dans un lit, vingt fois de suite je vous prouverai ma  passion. Que les onze mille vierges ou même les onze mille verges me châtient si je mens ! » Mais le peut-il ? Crûment et brutalement, Apollinaire fait voyager entre ses pages les Rosalie les moins sensibles.

 

Le plus sado

 

Histoire d’O, de Pauline Réage

 

De son plein gré, une femme se fait enfermer dans un château où elle subit divers sévices sexuels. Esclave d’un maître qui la perce ou la marque au fer rouge, elle souhaite être une autre, et non la muse libre et indépendante qu’elle était initialement. Un roman sulfureux s’il en est. Pauline Réage, pseudo de Dominique Aury, intellectuelle, femme de lettres et journaliste, a expliqué des décennies plus tard avoir écrit ce livre en s’inspirant de fantasmes qu’elle avait eus plus jeune.

 

Astuce : pour trouver la plupart de ces bouquins, et d’autres encore, rendez-vous à la Musardine, haut-lieu parisien de la littérature érotique, 122 rue du Chemin Vert dans le XIe.

 

Dernière astuce : on ne fait pas que les prêter aux copines. On peut le laisser un peu trop traîner, l’air de rien, pour que Gustave tombe dessus. Qui sait, ça peut lui donner de bonnes idées…

recevoir plus de bonnes nouvelles !

inscrivez vous à la newsletter
homme
femme
GO
Publicité pour LPA

Les livres coquins de Rosalie

Astuce : pour trouver la plupart de ces bouquins, et d’autres encore, rendez-vous à la Musardine, haut-lieu parisien de la littérature érotique, 122 rue du Chemin Vert dans le XIe. 

Adresse & Contact

122 rue du chemin vert, Paris 11ème
Métro : Chemin Vert
Voir sur la carte

Notre Top 4

Faîtes vos bagages
Faîtes vos bagages
Sexe : pourquoi les hommes n′y comprennent rien
Sexe : pourquoi les hommes n′y comprennent rien
Célib VS en couple : les 8 différences
Célib VS en couple : les 8 différences
Le dernier vrai restaurant russe de Paris
Le dernier vrai restaurant russe de Paris
GO