• lire l'article v

Les barmen qui tiendront chaud à Rosalie cet hiver

tchin-tchin

Face à l’hiver, il existe deux sortes de réactions. Ceux qui s’enferment chez eux à double tour, enfilent un énorme jogging et se passent Love Actually en boucle jusqu’à ce que le beau temps revienne. Et les autres, les courageux, qui regardent le froid droit dans les yeux et continuent de sortir.

 

Membre éminente de cette seconde catégorie, Rosalie n’aime rien plus que de braver la neige pour aller voir ses amis barmen Cristian, Matthew et Julien. Une suite de prénoms qui fleure bon le boys band, mais qui, en réalité, promet encore mieux que de simples déhanchements sous tee-shirts moulants. Car les copains sont tout simplement les meilleurs bartenders de Paris et, en plus d’être ultra sympas avec elle (surtout quand Gustave n’est pas là), font en sorte que ses petites escapades soient accompagnées de cocktails qui réchauffent. Parce que, pour avoir envie d’une vodka frappée quand il fait -50, il faut être soit russe, soit fou, soit les deux. Auquel cas, on n′a pas le temps de sortir boire des coups, puisqu′on est déjà un méchant dans James Bond.


G&R

1 - Se réchauffer avec Matthew Long de Lulu White

Demandez le Snowball Charentais, nom complètement WTF certes, mais qui annonce en fait un cocktail crémeux, frais, à base de cognac, d’advocaat, de bière et de plein d’autres belles choses. Servi dans un mug, parce qu’après tout pourquoi pas.

Aventurière ? Commandez alors le Blazer. Plus fort que le Snowball et à base de Chartreuse, de Chivas et de zestes d’orange, le cocktail est tellement parfait pour l’hiver qu’il est carrément préparé dans une casserole de grand-mère.

2 - Se réchauffer avec Julien Lopez de CopperBay

Contrairement à ses confrères dans cet article, Julien n’a pas un prénom à avoir sa photo dans Closer, mais il a des arguments. Notamment son Piss’ Pépé (oui, oui, il faut un Grenelle du nom de cocktails très vite, on sait), sorte de Grog revisité et rendu plus sexy par le savoir-faire du bartender de CopperBay (ainsi que par le rhum, le thé et le miel). Mieux, les tasses émaillées sont recouvertes de petites laines taillées sur mesure et les verres sont accompagnés de mini-brochettes de marshmallows flambés à la cannelle. Quand on vous dit que Julien a des arguments...

3 - Se réchauffer avec Cristian Sirch du Mandarin Oriental

Vous n’êtes pas la première à vous demander quoi boire quand il fait (trop) froid. Cristian Sirch s’est lui aussi posé la question durant de longues années. Et ses méditations lui ont enseigné cette certitude : le Tom & Jerry est LA réponse. Du Jamaican spiced rum, du cognac et un œuf, le tout shaké et versé dans une tasse de petit-dej’ avec du lait fumant. Un classique.

Si vous avez vraiment trop froid pour quitter la maison, voici une recette secrète de cet bartender haut-gamme que vous pouvez tenter à la maison :

 

- 50ml de Mezcal Vida

- 25ml d’amaretto di saronno

- 20ml de miel

- 100ml d′expresso chaud

- Quelques gouttelettes de Boker′s bitters

Le tout garni avec une baguette de cannelle et un zeste d′orange.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v