• lire l'article v

La petite perle italienne qui ne paye pas de mine

Paname Délices | 27 Septembre 2016

Elle l’a fait. Elle vous a regardé droit dans les yeux et vous a traité de snob. De hipster même. Trop c’est trop. Vous n’êtes pas un snob, pas un hipster. vous êtes un type droit dans ses bottes, les pieds dans la terre et la tête sur les épaules. Vous n’êtes pas superficiel.

 

Et pour le prouver, vous avez fait ce que vous faites le mieux sur cette planète : trouvé le restaurant qui convaincra à votre place. Il s’appelle Terre & Sel et se cache derrière une petite vitrine en mode épicerie du IXe. Ici, c’est un petit italien (pourquoi un nom aussi français ? Dieu seul le sait), avec, au menu : crostini, charcuterie, lasagne, fregola garda, carpaccio, riz nerone bio à la ricotta et la fameuse burratina… Là, on s′est pas trompé, si on ferme les yeux on est à Napoli. Ou plutôt à Florence, ville d′origine de Paaaaoooolo. Tout est fait sur place et à la commande par le chef/proprio qui se cogne visiblement de la déco assez classique de son spot, tant que les estomacs se sentent élégants. Dans l’assiette, c′est copieux, c′est frais, c′est bon, c′est coloré, c′est recommandé. Pour finir avec cette petite réussite, vous parlez à Rosalie de la cave à vin qui s’étend sur tout un pan de mur, exposant une sélection à découvrir pour égayer son repas, puis repartir l′air joyeux. Et pas superficiel.

 

Gustave

Terre & Sel

42, rue Condorcet, 75009 Paris

Métro : Anvers

Une histoire d′Italie, de Terre et de sel.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v