• lire l'article v

La nouvelle planque de Rosalie

tchin-tchin | 6 Février 2014

On devrait tous avoir un endroit. Une cachette, un sanctuaire. Depuis quelques jours, Rosalie a trouvé le sien et disons-le franchement, ça vous les brise un peu. La jalousie sans doute. Son nouveau chez-elle s’appelle le Lockwood. Elle y passe ses matinées, y déjeune avec ses copines, fait semblant d’y travailler l’après-midi en grignotant des cookies à la fleur de sel et attend avec impatience l’heure de l’Aperitivo pour finir par lentement se laisser glisser vers le dîner.

Le soir venu, elle découvre que le charmant dédale de caves voutées abrite un bar à cocktails de haut niveau (vieux rhum, whisky pointus et cocktails exclusifs) et des tables (réservables) cachées dans des alcôves. Pire, depuis qu’elle a appris qu’on pourra bientôt laisser des bouteilles à son nom derrière le comptoir, elle ne tient plus du tout en place. Heureusement que le Lockwood ferme à 2h, sans quoi Rosalie ferait le tour de l’horloge dans cet établissement encore un peu secret qui fait le pont entre la vivante rue Montmartre et la trendy rue du Nil. Quant à votre endroit, il reste à être découvert. Ce qui est tout aussi excitant finalement.

Gustave

Bar le Lockwood

73 rue d′Aboukir, 75002 Paris
​L'Insta est

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v