• lire l'article v

L′avocado toast qui donne envie de se lever le dimanche

Week-end à Paris | 27 Septembre 2016

Parfois, vous regardez Rosalie dormir et n’en croyez pas vos yeux. Elle est belle, sympa, brillante, pleine de bonnes idées et tout le temps de bonne humeur. Sauf le dimanche. Et ça, ça la déprime.

 

A force de la voir squatter son lit, vous avez fini par chercher de bonnes raisons de provoquer, chez elle, un réveil dominical. Et votre dernière découverte s’appelle Muscovado. Pas un coffee shop comme les autres, la nouvelle petite adresse du XIe doit son nom à celui d’un sucre utilisé aux Philippines. Un sucre “au goût légèrement amer, presque salé et à forte teneur en mélasse” d′après les confidences de l′une des deux sœurs à la tête des lieux. Ici, on fabrique une tarte éponyme, dont la garniture change, mais pas sa base avec ce goût si particulier. Pour le reste, les grands classiques du petit-déjeuner et du brunch new-yorkais sont à la carte : gaufre avec petites baies, œufs bénédicte, granola, cookies, donuts et surtout un avocado toast absolument parfait, fait maison, au pain légèrement parfumé aux épices. Un délice que vous et Rosalie dégustez accompagné d’un café de la Brûlerie de Belleville, pendant que le petit coffee se remplit et que les voisins du quartier passent une tête pour dire bonjour. En fait, c’est bien le dimanche.

 

Gustave

Muscovado

1, rue Sedaine, 75011 Paris

Métro : Bastille

Une histoire de réveil, d′avocat et de dimanche.

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v