• lire l'article v

L’apéro dans une brocante

tchin-tchin | 30 Juin 2016

Comme tout être humain, vous avez, dans votre entourage, une amie que vous détestez. Une frenemy. La vôtre l’est devenue à force de vous raconter à quel point elle et son mec enchaînent les brocantes, cultivent des fruits de saison, se promènent en forêt et méditent côte à côte. La dernière fois que vous avez parlé de méditation à Gustave, il a eu un four rire de 35 minutes.

Heureusement, il y a Les Beaux Gamins. A deux pas des Batignolles, ce café balance bons verres de rouge, charcuterie et fromage comme on aime. Surtout Gustave. Ce qu’il ne sait pas, c’est qu’en plus d’être une cool adresse pour l’apéro, les Beaux Gamins sont aussi… une brocante. Ici, TOUT est à vendre, du moulin à café à la table sur laquelle vous déjeunez. Quand il voit un client payer l’addition et se barrer avec la chaise, il commence à comprendre. Trop tard, vous êtes déjà en train de discuter avec les proprios, qui vous montrent leurs dernières trouvailles et surtout, vous offrent, grâce à leur belle déco, une bonne idée de ce que rendront leurs différentes pièces dans un vrai salon. Son verre à la main et dégustant une fin de saucisson, Gustave accepte peu à peu la vérité : il est en train de passer l’aprem dans une brocante et c’est trop bien. La semaine prochaine : méditation.

Rosalie

Les Beaux Gamins


 

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v