• lire l'article v

Barbès, période Renaissance

tchin-tchin | 28 Avril 2015

C’est l’histoire d’une renaissance. A la fois celle d’un quartier, Barbès, puis celle d’un bâtiment d’angle, anciennement bazar de vêtements et qui est devenu, jeudi dernier, LA nouvelle adresse du XVIIIe. Elle, c’est La Brasserie Barbès, belle maison blanche habillée de grandes verrières, trônant fièrement face au métro. Après des mois de travaux, Jean Vedreine et Pierre Moussié, déjà coupables de la résurrection de Pigalle grâce au Mansart et au Sans-Souci, préparent une carte de brasserie classique associée, parait-il, à des plats gourmets et des grillades à la cool.

Les assiettes et les verres se distribueront sur 4 niveaux, dont une boulangerie, un café, un juice-bar, un solarium et un dancing où l’on se chauffe à coups de cocktails. Les deux trentenaires inspirés vont même pouvoir s’amuser, puisqu’ils disposeront d’une grande terrasse et d’un rooftop à l’esprit “petit comité” au dernier floor. Vous avez vu de quoi ils étaient capables sur des petites surfaces ? Imaginez ce qu’ils vont faire ici.

G&R

La Brasserie Barbès

124, boulevard de la Chapelle, 75018 Paris
Ouvert tous les jours de 8h à 2h
Tél. 01 42 64 52 23
Le site est ici

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v