• lire l'article v

5 idées pour se refaire

dossier

L’argent ça va, ça vient, mais en ce moment ça va surtout. Du coup, ça va pas. Heureusement, la crise donne quelques bonnes idées à quelques personnes futées un peu partout dans la grande ville aux porte-monnaie vides. Et les appels de votre banquier ont eu de jolis résultats sur votre créativité. Entre la location de votre machine à laver, le partage de votre « savoir » ou encore le fait d’enfiler le tablier, voilà nos 5 idées pour récolter quelques euros en rendant service à la communauté.

 

Cuisiner pour la communauté

Cook’n’meet, Gustave vous en a déjà parlé (ici). L’idée est de se retrouver entre inconnus, autour d’une table dressée par un cooker et mélanger rencontres et découvertes culinaires. Les organisateurs de l’initiative la décrivent comme un dîner presque parfait, mais sans la caméra et c’est exactement ça. Cette fois-ci, puisque l’idée est de faire un peu de fric, prenez le rôle de l’hôte, faites-vous payer à l’avance pour vos services et invitez chez vous les curieux que votre menu aura tenté. C’est comme un repas entre potes, sauf que vos potes vous ramènent de l’argent au lieu de vous en coûter.

 

Revenu potentiel par dîner : 160€ (pour 8 personnes)

Devenir dénicheur

Si Paris continue de ne jamais se démoder, c’est tout simplement parce que de nouvelles enseignes, lieux, concepts et autres loisirs diurnes ou nocturnes, y fleurissent en permanence. Et parmi la masse énorme de nouveautés, vous parvenez toujours à en dégoter une qui vaut vraiment le coup. En fait, sans même le savoir, vous êtes déjà un dénicheur, ou une dénicheuse. Eh bien, votre matière première nous intéresse. Contactez-nous, proposez vos idées et repartez avec une pige en poche, adjointe à l’immense plaisir  d’avoir aidé G&R dans leur éternelle quête des plaisirs parisiens. Pour nous, ça vaut le « coût ».

 

Envoyez-nous votre plan déniché sur contact@gustave-et-rosalie.com

Revenu par plan déniché et rédigé : env. 40€

 

Louer sa machine à laver

En intro, on vous parlait de « contraintes de créativité ». Là, on est pile dedans. Un collectif, « La Machine du Voisin » a eu la bonne idée de créer un site internet visant à mettre en relation les détenteurs de lave-linge avec les sans-machine-fixe. En échange d’une somme fixée à l’avance, vous prêtez votre précieux appareil à un voisin dépourvu de tambour et BIM quelques nouveaux euros dans la poche. Et puis voir des gens qui rentrent chez vous pour y laver leur linge fera peut-être découvrir à Gustave l’emplacement de la machine à laver. Coup double.

 

Revenu potentiel par lessive : 5€

Devenir un "local"

Dans la vie il faut travailler. On n’est jamais payé pour faire ce qu’on aime et qu’on connaît déjà sur le bout des doigts. Sauf avec Vayable.com, qui vous propose de devenir un « insider », un « local » si vous préférez, là pour accueillir à Paris des touristes venus du monde entier. Votre nouveau copain débarque à l’aéroport, vous contacte et vous vous occupez de lui faire découvrir le vrai Paris. Pas seulement celui des lieux à touristes qu’il n’aura pas besoin de vous pour trouver, mais celui qui  compte, celui qui fait vraiment le sel de la vie capitale. En gros, vous sortez, allez au resto, vous promener dans les quartiers que vous aimez et êtes rémunéré pour jouer le délicieux rôle d’ambassadeur en soirée. Et comme chacun sait, les soirées de l’ambassadeur…

 

Revenu potentiel par sortie : 120€

Partager un Savoir

L’excellent site cupofteach.com (vous l’avez ?) part de la possibilité, franchement optimiste, que tout le monde est capable d’apprendre un savoir à quelqu’un. En gros, que chacun d’entre nous sait faire quelque chose de ses dix doigts. Une fois Gustave éliminé (le pauvre), il vous reste vos talents, monnayables sur la plateforme participative. Vous postez votre annonce et attendez les réponses de gens intéressés par votre expertise dans tel ou tel domaine. Gustave n’aura donc même pas besoin de bosser pour que vos finances s’améliorent. C’est peut-être ça son talent en fait.

 

Revenu potentiel par cours : 200€

Prêter sa place de parking quand on se barre au taf

On peut phosphorer autant que possible en philosophies de comptoir, il n’y a que deux sortes de gens sur Terre. Ceux qui ont une place de parking et les autres. Si vous faites partie des élus, la chance n’a pas fini de vous sourire. Le site parkadom.com a trouvé un bon moyen de vous renflouer : louer votre place de parking quand vous êtes au boulot. La plateforme s’occupe de vous trouver les clients, gère, sécurise le paiement et l’affaire est dans le sac. Il y a désormais trois sortes de gens sur terre.

 

Revenu potentiel par mois : 300€

Dans la même catégorie

afficher plus d’articles v